dimanche, 20 janvier 2013

Incantation

J'invoque la paix dans l'effacement
Le sommeil dans les larmes
La caresse du silence

Je regarde la déchirure comme de l'intérieur
Je suis brûlure comme pour la conjurer
Et je prétends à l'immunité

Mais je halète impuissante, pantelante
Sans frisson de rémission, de rédemption
Juste flétrie, bannie de la vie

Commentaires

Matin blanc
Sentiment de plénitude
Un echo de solitude
Seul au monde
Premier matin
Oui, sérénité du premier matin
Une page blanche

Écrit par : pyrome | lundi, 21 janvier 2013

Écrire un commentaire