dimanche, 04 novembre 2012

A perte de soi

A perte de soi sur les gammes sans fin du quotidien. Si tout me touche, rien ne m'enfonce, défonce le film de glace sous lequel tout reste à vif. Rien , tout, un univers aux confins des extrêmes où l'humanité s'érode dans les alluvions d'une féminité timide et élusive. A perte de soi, l'horizon se trouble, carcan d'autrui aux relents de sainte famille, camisole de gestes et de mots répétés sans cesse en futile Moebius. A perte de soi, je me retrouve nue, purgée, une page blanche à la dérive, vouée à l'effacement.

Commentaires

http://cribas.fr/public/Aude-Audio/A_perte_de_soi.mp3

Écrit par : La Voix | lundi, 05 novembre 2012

Écrire un commentaire